Mines industrielles

Comparées aux mines du Nord de la France, elles n'avaient d'industrielles que le nom. Il s'agissait plutôt de mines "artisanales". Ce sont elles qui marquent aujourd'hui le paysage. On en compte 5 (ou 7 si l'on inclut les mines d'altitude).

1- dans la vallée de la Guisane

* la mine des Eduits (photo 1) perchée sur une falaise proche du champ de neige de Serre Chevalier.

* les mines du Freyssinet et de Pierre Grosse (photo 2).

2- dans la vallée de la Durance

* la mine de Combarine (photo 3), la plus importante de la région. C'était la seule mine réellement industrielle du secteur. Elle possédait un outillage moderne et fonctionnait selon le système du travail posté (3 * 8 h).

* la mine de La Tour, seule mine en fond de vallée. C'est pourquoi elle possédait un chevalement. Elle a fermé en 1926. Lui a succédé une usine à boulets qui a marqué l'histoire de ce petit village (photo 4).


1- la mine des Eduits

Cliquez pour agrandir l'image
...à St Chaffrey

2- mine de Pierre Grosse

Cliquez pour agrandir l'image
...au Monêtier dans les années 1950.

3- mine de Combarine

Cliquez pour agrandir l'image
...à Puy St Pierre.

4- usine à boulets de La Tour

Cliquez pour agrandir l'image
...à Villard St Pancrace dans les années 1950.

POUR EN SAVOIR PLUS

  • la mine des Eduits
…monographie en N/B sur la mine de charbon qui se trouve à proximité du champ de neige de Serre Chevalier.

  • la mine de Combarine
…monographie en N/B sur la plus grande mine du Briançonnais.

  • le complexe minier Combarine-La Tour
…monographie en N/B sur la mine de Combarine et l'usine à boulets de La Tour à Villard St Pancrace à laquelle elle était associée.

Possibilité d'obtenir des photocopies N/B.

Pour télécharger un bon de commande


Retour vers le menu des anciennes mines