Fours à plâtre

Le gypse roche très abondante en Briançonnais, est utilisée pour la fabrication du plâtre. Cependant les fours à plâtre sont moins nombreux que les fours à chaux.

Le  gypse et le plâtre

Le plâtre provient de la déshydratation d'une roche, le gypse, à une température de l'ordre de 150°. Il est utilisé essentiellement pour enduire les parties hautes des maisons (photo 1) protégées de la pluie (car il est soluble dans l'eau).

Le gypse est une roche blanche (photo 2) parfois teintée de rose (argile). Il est particulièrement abondant en Briançonnais (photo 3).

Les Briançonnais fabriquaient le plâtre en utilisant le charbon ou le bois comme combustible. Selon les sites, les fours à plâtre du Briançonnais se présentent comme de simples " barbecues " à charbon ou comme des fours à chaux : four à chaux à combustible charbon pour des productions limitées (Val des Prés), fours à chaux à combustible bois pour des productions importantes (Guillestre).

1- enduit au plâtre sur une vieille maison

Cliquez pour agrandir l'image
    

2- gypse

Cliquez pour agrandir l'image
  ...teinté de rose.

3-colline de gypse

Cliquez pour agrandir l'image
...à Névache.
fours à plâtre
Un four a été construit sur l'espace fours de Villard St Pancrace et  mis à feu à plusieurs reprises. Il se présente comme un cercle de pierres pourvu d'une ouverture (photo 4).

* enfournage
Une couche de bois est placée au fond du four et elle est recouverte de morceaux de gypse en respectant une granulométrie décroissante de la base vers le sommet. (photo 5)

4- le four à plâtre de l'espace fours

Cliquez pour agrandir l'image
    ...de Villard St Pancrace. Enfournage.

5- Schéma du four à plâtre

Cliquez pour agrandir l'image
    
*combustion et défournage
Le bois est mis à feu . Au bout de 3-4 h, de combustion, la transformation du gypse en plâtre est accomplie.

* battage et tamisage
Le plâtre est réduit en poudre en le frappant avec des maillets en frêne à long manche (d'où l'expression " battu comme plâtre ") (photo 7). La poudre obtenue est alors tamisée (photo 8).

6-battage du plâtre

Cliquez pour agrandir l'image
    ...avec un maillet de frêne sur l'espace fours de Villard St Pancrace (2008).

7- tamisage.

Cliquez pour agrandir l'image
    

Les moulins à plâtre

Le plâtre pouvait aussi être réduit en poudre par écrasement sous des meules actionnées par la force animale ou la force hydraulique. Un moulin à plâtre a fonctionné à Val des Près jusqu'en 1944. Ces moulins à plâtre fonctionnaient comme des moulins à farine d'où des confusions possibles (cf. les "lettres de mon moulin" de A. Daudet)
Pour voir une vidéo sur le battage du plâtre : 
4a- battage du platre